Chronique par Jean Buzelin sur Culture Jazz (26 avril 2012)

Précédant ou se glissant entre les Some Other Zongs, deux autres disques récents font entendre Daunik Lazro, non pas en solo mais en trio. Enregistré en août 2010, Pourtant les cimes des arbres présente Benjamin Duboc à la contrebasse pleine d’aplomb et d’autorité, Didier Lasserre derrière une batterie minimaliste, et Lazro au saxophone baryton.
La musique totalement improvisée, retenue, parfois « bruitiste », jouant parfaitement sur le son et l’espace, requiert beaucoup de concentration. Menée avec légèreté mais volonté et assurance, elle se laisse aller, très heureusement, à un certain lyrisme, qu’accompagnent la réflexion et la méditation, vers un final apaisé.
Très belle musique, intense et prenante.

 

 

Sorry, the comment form is closed at this time.

© 2019 DarkTreeRecords Mano